Mes bonnes résolutions de 2016

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. Et cette année j’ai pris le temps d’y réfléchir un peu. En effet, il y a (encore) eu tellement de modifications dans ma vie ces derniers temps. Du coup, ce sont plus des nécessités que de « vraies » bonnes résolutions que je ne tiendrais probablement pas… Ces résolutions ne seront donc que des modifications de mon état d’esprit ou de mon attitude, ou de mon comportement… Ceci n’est pas un top, mais une Todo list non hiérarchisée…

1 – Ne pas me sentir obligé de tenter l’impossible à chaque fois qu’on me le propose.

Je ne sais pas si ce « super pouvoir » est fréquent chez les gens, mais je ne sais pas ne pas me sentir concerné quand quelqu’un me parle d’un projet qui lui tient à cœur. Et j’ai toujours tendance à m’engager dans des projets qui finalement ne servent pas ma cause, voire la desservent carrément… Donc il faut que j’apprenne la valeur de ma parole et de mes engagements dans les projets, et que j’aide uniquement ceux qui me paraissent les plus sincères en paroles et en actes. Cela m’évitera d’avoir des embouteillages de planning quotidiens et de ne pas tenir parole dans les temps parfois (ou alors en ronchonnant).

2 – Ecrire mes pensées quand elles tournent dans ma tête pour les en faire sortir.

pensine-harry-potter
A défaut d’avoir une pensine à disposition…

Ces derniers temps, ma situation a grandement changé, et ce changement, même si je l’ai souhaité et qu’il va dans le bon sens me conduit malgré tout à être assez stressé. La nuit, mes pensées tournoient dans ma tête, m’empêchent de dormir. Les retards dans mon travail accumulés ces derniers mois forment un mur en face de moi. Et je sais très bien qu’il faudra démonter ce mur brique par brique, plus rapidement que les briques ne tombent… Un Tetris à l’échelle de ma vie. J’ai noté (après l’avoir lu quelque part et testé), qu’effectivement, noter ce qu’on a à faire permet de se libérer la tête. Je vais redevenir le roi de la Todo list. Yeah !

3 – Découvrir la méditation pour éviter que mes pensées tournent dans ma tête.

Suite à la lecture de quelques articles et podcasts sur différents sites (Tim Ferriss, Music Is My Hot Hot Style – La Méditation : et si on essayait ?), et étant à peu près certain que l’esprit est notre principale force et notre principale faiblesse, je vais essayer d’assouplir un peu le mien face aux stress, et à la vie dans le monde actuel. Je ne peux pas du tout parler de méditation dans la mesure où, pour le moment c’est une inconnue totale pour moi… Mais j’ai vraiment hâte de découvrir ça.

4 – Redevenir le maître de mon temps, bien le plus précieux de notre passage par ici.

Ahhhh ! Mon planning parfait a volé en éclat lorsque l’on m’a proposé de retravailler à temps plein il y a un an. J’ai redécouvert à quel point le concept même d’emploi salarié est un non sens total en terme d’organisation du travail ! Il n’existe dans les entreprises françaises aucune optimisation du temps et aucune volonté que l’humain soit bien (donc efficient). Et ça, cela devrait être la priorité. Mais bon… Là n’est pas le sujet de l’article. Je voudrais donc reprendre possession de mon emploi du temps, plutôt que de me le laisser dicter par les circonstances. Une mauvaise habitude prise lors de l’année salariée passée. J’ai commencé à remettre en place des petites choses, une par une pour reprendre le dessus et retrouver mes routines plutôt que celle de mon employeur (que j’ai quitté par ailleurs en parfaite entente).

5 – Apprendre à dire non avec le sourire.

Je ne sais pas dire non sans être un peu acerbe, du coup comme je déteste me sentir comme cela, j’évite de dire non… Ou je le regrette et le ressent comme une blessure. Dans les deux cas, c’est négatif : j’ai l’impression de dire « oui » sous contrainte ou « non » en me blessant… Bon je ne dis pas toujours « oui » sous contrainte quand même, mais ça m’arrive donc si je peu l’éviter cette année, ce sera vraiment un plus pour moi.

6 – Garder du temps pour les gens que j’aime (et ils sont nombreux !).

lapin-alice_pays-merveilles
Tic Tac, notre temps doit être fun !

J’ai toujours tendance à m’engager à 200% dans les projets d’équipe. Et c’est le cas de mes projets professionnels essentiellement… Du coup, je n’ai pas de temps à consacrer à mes amis, familles, proches… Et puis, je pense qu’on sait tous ce que c’est : on n’appelle pas pendant 2 semaines et après on n’ose même plus appeler ! C’est tellement stupide de rester bloqué là dessus alors que moi-même je suis toujours ravi d’avoir un coup de fil d’un ami, même si je ne l’ai pas vu depuis longtemps.

7 – Ne pas négliger les projets vraiment importants.

Ce n’est pas parce qu’on garde du temps libre pour chiller entre potes qu’il faut pour autant oublier ses objectifs. Chaque chose doit avoir un temps consacré où l’on n’est concentré que sur ce que l’on vit. En ce sens, mes projets personnels et professionnels ont grandement pâti de mon manque de temps de 2015. Et ils ont pris du retard sur ce qu’ils pourraient être si j’avais su rester simple. Mais je ne vais pas m’auto-flageller, j’ai quand même fait de belles choses cette année. Simplement ces choses sont en dessous des standards que je souhaite atteindre.

8 – Réapprendre à gérer mon budget.

Comme je le disais, j’ai quitté mon job salarié… Au-delà de la perte financière que cela signifie, je souhaite vraiment reprendre en main mes comptes : dépenser avec modération permet de se concentrer sur des choses qui ne sont pas que matérielles. Avoir des choses est toujours sympa, mais faire des choses est bien plus enrichissant et ne coûte souvent rien du tout. Cela libère l’esprit en plus de permettre de dépenser sur des projets ou objets qui ont réellement une valeur, pas seulement vaguement symbolique.

9 – Reprendre soin de moi.

Il ne vous est jamais arrivé de vous regarder dans le miroir et de vous dire : je ne suis pas fan de ce que je vois et en plus je me sens crevé, pas à l’aise dans mes pompes ? Ces derniers temps, sans dire que c’est la catastrophe non plus, cela devenait de plus en plus régulier. Alors sans tomber dans le cliché du « je vais faire un régime » et « faire du sport », je vais juste prendre plus soin de mon corps tant dans son apparence que dans sa fonction de véhicule… Mais aussi de protéger ma tête des parasites quotidiens : moins de médias, moins d’expositions aux polémiques qui ne me concernent pas, moins de prise de parti sur des choses qui ne me concernent pas directement… Bref, une barrière salutaire entre moi et le monde que certains nous proposent et qui n’est qu’une image biaisée de la réalité.

10 – Rire à nouveau et faire l’idiot

Cette année 2014/2015 ne m’a pas beaucoup vu sourire. Or je suis naturellement assez souvent en train de rire et faire l’idiot. Je pense que cette résolution devrait découler naturellement des précédentes. Par ce que c’est ce que je suis naturellement… 😉

Bref, ces résolutions ne vous concernent pas réellement et cet article est clairement plus un pense-bête à moi-même qu’un vrai article de blog… Mais bon cela peut vous donner des idées aussi et je serai ravi que nous partagions nos expériences et astuces. Et vous quelles sont vos résolutions pour 2016 ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *