Semaine 1 – Mercredi (Après-midi) – Du temps pour vivre et apprendre…

Dans le dernier post, j’ai fait un tour rapide des méthodes qui permettent de gagner du temps et des bases de chronobiologie qui permettent de démarrer sa journée de manière la plus efficiente possible. On peut ajouter que j’ai opté pour me lever aux environs de 5 : 30 du matin, ce qui présente 2 avantages : cela correspond au début de l’émission de cortisol qui lance ma journée et gère ma glycémie et mon rythme circadien, et cela correspond aussi à ma seule contrainte d’horaire de la semaine : mon travail salarié le samedi matin qui commence à 6 : 30. Afin de profiter un maximum d’une concentration au top, le matin sera consacré à mes activités professionnelles. Passons maintenant à l’après-midi…

Du temps pour apprendre et pour vivre

Clairement, si votre vie se résume à votre travail (comme ce fut souvent le cas pour moi…), il est grand temps que cela change ! Pour la forme, une petite citation de ce bon vieux Steve Jobs :

Think Different !
Think Different !

« Lorsque j’avais 17 ans, j’ai lu une citation qui ressemblait à ce qui suit : « si vous vivez chaque jour comme si c’était le dernier, vous finirez par avoir raison un jour ». Cela m’a impressionné et cela fait 33 ans depuis lors que je me regarde dans le miroir chaque matin en me demandant : « si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, voudrais-je faire ce que je prévois faire aujourd’hui ?  » Et lorsque la réponse est ‘Non’ pendant plusieurs jours de suite, je sais que je dois changer quelque chose. « 

Et même si mon travail consiste à développer une société dans laquelle j’ai loisir de choisir mes clients et les projets que je défends, il ne peut suffire à nourrir complètement mon esprit. Ainsi, les après-midi vont être consacrées à l’apprentissage et au développement personnel : musique, sport, blog, amis…

La soirée, enfin, sera utile pour se retrouver, pour s’amuser et ne rien faire de productif…

Reste la question : comment faire les choses bien ?

Du bon usage de la sieste…

Dormir n'est pas (toujours) paresse !
Dormir n’est pas (toujours) paresse !

Comme déjà vu, il me faut entre 6h30 et 7h de sommeil par nuit. Et il s’agit là, d’une moyenne ! Si je rate des pans entiers de nuit, je ne les rattraperai pas forcément et cela va forcément conduire à décaler mes journées et mon horloge biologique. Pour compenser ces manques, je prévois de faire une sieste éclair (entre 10 et 30 minutes) quotidienne. J’ai pu noter qu’il me faut environ 15 minutes pour m’endormir (grâce à mon Fitbit, mais ce sont des chiffres de nuit). Ainsi, je pars sur une sieste de 3/4 d’heure à 1 heure, tout compris. Je vais prévoir une heure complète dans mon planning pour être sûr. Pour ne pas dépasser, j’utilise un minuteur de cuisine.

Alors, oui ! Vous allez me dire la sieste, c’est pour les vieux. Or, chez tout le monde, la concentration en cortisol et la glycémie baisse entre 14h et 15h. Une étude de la NASA a démontré une hausse de +54 % de la vigilance et une hausse de 34% des performances de leurs astronautes après une sieste de 26 minutes. Autant dire que le bénéfice est important pour réussir son après-midi.

Pour réussir votre sieste, il importe de s’écouter encore une fois : votre température corporelle baisse, et votre vigilance aussi. Il faut trouver un endroit confortable pour laisser votre corps se détendre et pour ne pas lutter contre la perte de conscience. Bizarrement, cela demande de l’entrainement. Pour ma part, j’excelle dans ce domaine.

Il semblerait qu’il soit possible de ne pas dormir du toute la nuit en découpant sa journée en période de 4h entrecoupée de siestes de 20 minutes. Ce qui représenterait donc, en cumulé, seulement 120 minutes, soit 2h de sommeil par 24h. Le tout sans perte d’efficacité.

Cafééééééééé !!!

Comme dit précédemment, je souhaite consacrer mes après-midi à l’apprentissage. Si après ma sieste, je retrouve ma concentration, voici encore un moyen simple de booster sa mémoire visuelle : 200 mg de caféine soit environ 2 expressos. Si l’on ajoute à cela que cela réduit les risques de maladies cardiovasculaire et d’AVC, pourquoi ne pas en profiter !
Mon gros problème, c’est que le café me donne d’infâmes brûlures d’estomac, j’y ajouterai donc de la cannelle pour ses effets antispasmodiques et accélératrice du métabolisme.

Ainsi paré, je peux me lancer dans différents apprentissages. Les temps à venir, j’opte pour le solfège pur et dur, et pour reprendre goût à la musique de manière ludique, petit à petit, suite à la fin laborieuse de mon ancien groupe, je vais jouer à Rocksmith pour me dérouiller les doigts. À tout seigneur, tout honneur, je commencerais par la lecture de note en clé de sol.

Chaque séance n’excédera pas 1h à 1h30. La raison en est simple et elle a été démontrée par une étude suédoise (Psychological Review vol. 100 n°3 363-406), nos rythmes diurnes se calent sur nos rythmes de sommeil et durent donc environ 90 minutes. Cette étude a donc démontré que les meilleurs violonistes sont ceux qui ne dépassent pas 1h30 de travail consécutif… Comme quoi ! Je compte donc 2 X 1 heure de travail.

Un corps sain et de l’évasion

Il est 17h / 17h30. Et alors que ma concentration baisse, je m’en arrête là pour le travail de mon cerveau. Il est temps de faire un peu de sport. L’heure est propice, car nous sommes en fin d’après-midiheure où le pic de puissance est à son paroxysme et où les muscles emmagasinent le mieux l’effort. La plupart des records sportifs ont lieu dans la tranche 17h / 19h.

Il vaut d’ailleurs mieux éviter de dépasser 19h pour le sport, car le sport fait augmenter la température corporelle et cela nuit à l’endormissement. Pour contrer cela, certains conseillent de prendre une douche froide en rentrant… Bon ok… Je ne dépasserais pas l’horaire.

Je ne vais pas faire du footing, mais continuer à marcher 10 000 pas par jour (8 km environ). Et pour compléter l’évasion, je vais me prendre un casque, mon lecteur mp3 et le livre audio des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas.

Bonne nuit les petits !

19h, retour à la maison. Pour améliorer votre sommeil, vous pouvez vous faire un repas léger et compléter avec des ingrédients riches en magnésium : pois cassés, germes de maïs ou de blé ou encore noix de cajou… Pour éviter les réveils difficiles, il peut être intéressant de favoriser des aliments avec du cholestérol (du type jaune d’œuf) car le cortex de la glande surrénale aura besoin de cholestérol pour synthétiser le cortisol…

Enfin une dernière chose, évitez les écrans à led avant de vous coucher ! La lumière bleue, très présente dans les leds, active 100 fois plus les récepteurs photosensibles non-visuels de la rétine. On considère que sans écrans, on peut gagner environ 1h30 de sommeil par nuit…

On arrive donc à la fin de la planification… Maintenant il va être temps de diviser les activités pour pouvoir avancer de manière cohérente et progressive… Cela va être compliqué pour certaines d’entre elles. On verra ça au prochain épisode.

PS : Je vais « libérer » un article du Easy Life Project par semaine afin d’améliorer le référencement du blog et pour pouvoir rédiger des articles sur d’autres sujets. Vous recevrez donc toujours les nouveaux articles en avant première. Ils sont soumis à vos vérifications/corrections afin de les améliorer ! Merci beaucoup de suivre mes délires ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online