Une boutique en ligne en France : quelles solutions ?

Aujourd’hui les solutions de boutique en ligne sont de plus en plus nombreuses… Et ce, alors que monter sa boutique en ligne est de plus en plus complexe face à une saturation de l’offre et la naissance de véritables industriels du commerce en ligne tels que Amazon, Price Minister et consort… Mais ce n’est pas tout : les structures industrielles du passé, Brick and Mortar initialement, ont rattrapé leur retard. En découle une guerre des prix parfois à la limite de la rentabilité. Je ne parle même pas des exigences toujours plus importante du principal moteur de recherche qui oblige à une souplesse technique conséquente…

Comment survivre dans cet univers ultra-concurrentiel ? Que faire pour avoir un avantage quand on est un tout petit ?

[box type= »warning » align= »aligncenter » ]Il y a une erreur courante lorsque l’on lance un business en ligne : oublier qu’il n’y a pas que l’acte de vente. En effet, le système de boutique en ligne choisi doit prévoir ce qui va être fait avec les données par la suite. J’y reviendrais, mais le CRM et la compta ne sont pas en options ! Idem également : dans un pays où les charges sur l’emploi sont élevées, il faut également prendre en compte la facilité d’usage, le temps de traitement des commandes, les raccords avec les logiciels de prestataires pour ne pas se retrouver à payer des charges qui dépassent les marges…[/box]

Une Muse ou une vraie boutique ?

La première question qui me vient en tête et qui change tout d’un point de vue technique : Qu’est ce que je souhaite réellement vendre ?

En effet, 3 points de vue s’opposent : soit je monte une boutique en ligne traditionnelle, soit je monte une plateforme de vente d’un produit unique à forte marge, matériel ou non (une muse), soit je crée une boutique dont le concept est différent (Du genre social commerce…)

Pour les boutiques conceptuelles, pas de doute, il faut faire développer sur mesure. Je n’imagine même pas le cahier des charges et le coût de création, mais pourquoi pas ! Cette option est malgré tout réservée à une minorité qui a des moyens et/ou les compétences techniques pour pouvoir gérer un tel dossier.

Le plus facile, et pas forcément le moins rentable c’est clairement la muse : N’importe quel CMS est capable de gérer ce type de présentation produit. Le roi dans le genre est WordPress ou encore Drupal. Je suis moins fan de Joomla car beaucoup moins intuitif. Mais Joomla est tout à fait capable de gérer cela très bien. Par ailleurs, un développement sur mesure est tout à fait envisageable aussi, le coût en sera limité car une page suffit et la gestion des données pourra être plus adaptative pour leur traitement par la suite…

C’est pour les boutiques en ligne que cela se corse…

Quelle solutions ?

Je vais parler des solutions que je connais et que j’ai testé uniquement.

Les Leaders :

Magento : C’est un petit peu la Rolls Royce du E-commerce, de nombreuses boutiques majeures tournent sur ce moteur. Techniquement, c’est assez compliqué à mettre en œuvre. Le serveur doit être extrêmement performant et il vous en coûtera fort cher pour faire paramétrer cette machinerie correctement… Les fonctionnalités additionnelles sont vendues à un prix exorbitant mais tout est prévu. Le traitement d’un catalogue massif est possible. Bref, une solution pour personnes fortunées…

Prestashop : On arrive une gamme en dessous, mais toujours dans un logiciel de grande qualité. Made in France. C’est donc la solution numéro 1 en France, voire dans le monde. On est ici sur une solution avec un rapport qualité/prix très intéressant. Les plugins sont chers mais restent accessibles. J’ai commencé à bosser dessus pour notre boutique. En un mois, je n’ai pas avancé autant que souhaité, j’ai donc décidé de prendre le contre-pied et de faire une boutique sur WordPress…

Les Outsider :

Autant tordre le cou à une idée reçue tout de suite. WordPress est parfaitement adapté au commerce en ligne. La preuve : Etsy tourne sous WordPress ! Avoir de nombreuses références est tout à fait possible donc, à condition d’avoir un bon serveur.

Woocommerce :  Et là, autant vous dire qu’avec Woocommerce, il y a des solutions qui ont du souci à se faire… Un nombre d’extensions proprement hallucinant, à un coût raisonnable, une base de données facile à manipuler (ce qui n’est pas le cas de son concurrent Jigoshop), un design redoutable avec des thèmes aussi beau que bien pensés, du marketing front redoutable, de la synchronisation de stocks entre boutiques (donc du multi-boutiques), de l’import/export vers les market-places… Bref, du tout bon. Sauf… Sauf que il n’y a quasiment rien pour le marché français (ni La Poste, ni les modules de paiement…) qui est encore très en retard sur cette solution d’avenir. Et aussi que les prix commencent à monter du côté de Woothemes. Heureusement les développeurs WordPress sont nombreux, et qu’on trouve des alternatives de qualité à moindre coût voire complétement gratuites.

Jigoshop : En gros, Jigoshop est à l’origine de Woocommerce, qui a fait une OPA agressive sur ce projet en le forkant et en recrutant les principaux développeurs. (Il ne faut pas être surpris de voir des petits malins faire de même avec les plugins de Woocommerce.) Jigoshop est donc devenu le parent pauvre du e-commerce sur WordPress : un développement ralenti, des extensions moins nombreuses et moins pertinentes, un compatibilité de la base de données problématique. En effet, les données sur les commandes sont encore sérialisées ce qui va demander un traitement plus complexe pour faire communiquer les bases avec une Gescom… (D’autres options, pas forcément moins bonnes, existent : webservices et autres techniques de sioux)

Le Loner :

Thelia : Cette solution (française encore) est assez facile à mettre en œuvre. Elle est gratuite (vraiment) avec une plus petite  communauté. C’est une option qui mérite d’être étudiée car elle dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires au marché français (module de paiement Atos-Sips, modules de la Poste…) En revanche, je soupçonne une faiblesse dans le référencement de cette solution. En effet, je n’ai jamais trouvé de « top site » qui tourne sous Thelia, cela me surprend d’ailleurs.

Quelles avantages développer ?

Dans tous les cas, et quel que soit votre choix, il va falloir être rusé et précis sur le chemin que vous souhaitez emprunter. Être stratège dans l’âme ne peut pas être un mal. Voici quelques conseils généraux :

[checklist]
      • Trouver les points forts et faibles de vos concurrents.
      • S’ils posent problème, contourner le problème.
      • Avoir des valeurs et ne pas s’en cacher.
      • Avoir une idée précise de votre prochain coup A.
      • Avoir un plan B au cas où.
      • Avoir un plan C au cas où…
      • Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier !
      • Essayez de vous différencier.
      • Livrer dans les délais.
      • Avoir un service client irréprochable.
      • Ne pas négocier avec les clients : les gens sont honnêtes.
      • Avoir des procédures contraignantes pour éloigner les rares personnes malhonnêtes.
      • Ne pas prendre vos échecs personnellement. Il est plus facile d’avoir l’esprit clair quand on n’est pas passionné par ce que l’on propose.
[/checklist]

Dans tous les cas, je suis toujours surpris de voire des gens se lancer dans une boutique en ligne traditionnelle et penser qu’il suffit de faire un site pour vendre. Le travail de référencement est pharaonique, la gestion des clients n’est pas moins contraignante, respecter la loi relève parfois de la gageure… Bref, il ne s’agit pas d’un business au rabais, mais d’un vrai magasin. Pour ceux qui souhaitent simplement un petit complément de revenu, je ne peux que vous encourager à réaliser une muse. Tout en étant bien entendu conscient que tous les tips ne sont pas présents dans « La Semaine de 4 Heures » et que Tim Ferriss est un marketeur redoutable. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet piumini moncler outlet peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online peuterey outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online woolrich outlet online