Vite guérir du rhume avec ce qu’il y a dans les placards

thym-cannelle-girofle-citron

Globalement, je suis un type plutôt chanceux… Sauf que tous les ans, dès que Noël arrive j’attrape un violent rhume. Cela fait 4/5 ans que c’est systématique. Et comme je suis aussi toujours peu prévoyant de ce genre de choses, j’ai rarement prévu tout l’équipement nécessaire à ma guérison rapide. Donc tous les ans, je fouille dans mes placards pour trouver de quoi me soigner. Et il s’avère qu’on a presque toujours de quoi se soigner dans n’importe quelle maison sans faire appel au médecin qui dans certains pays va prescrire de toute façon des tisanes. En étant assidu, ce petit traitement permet d’être à nouveau  opérationnel en 2/3 jours.

Quoi mon rhume ?

Alors le rhume c’est quoi  ? Ben c’est un virus déjà, donc on peut directement oublier les antibiotiques qui sont simplement inutiles. Mais en gros le rhume = rhinopharyngite : nez qui coule, toux, tête dans un étau, oreilles bouchées et un peu de fièvre… Il s’avère que ce n’est pas un seul virus, mais potentiellement plusieurs virus différents qui peuvent donner un rhume (dont celui de la grippe). On n’attrape pas le rhume à cause du froid, mais à cause des changements de comportements liés au froid (promiscuité, fatigue accrue…)

Mes fonds de placards :

Fonds de placards contre le rhume

J’ai donc trouvé :

  • Du gros sel marin (bio ?! C’est un minéral, mais bon…)
  • Du thym cueilli sur le Larzac durant l’été
  • Une mignonnette de rhum pour les crêpes
  • Des épices : cannelle, clou de girofle, du gingembre en poudre
  • Une bouteille de jus de citron de Sicile dont je n’ai pas vraiment d’idée de l’usage initial, mais il n’est pas périmé.
  • Des huiles essentielles d’Eucalyptus et de Citron
  • Un pot de miel
  • Un petit pot de gélules multi-vitaminées avec des minéraux
  • Du bicarbonate de soude que j’utilise pour l’odeur de la caisse des chats

Une infusion clé de voute du traitement

Planning d’une guérison

8:00 (ou toute autre heure où votre réveil sonnerait)

1 – Jetez vos mouchoirs sales de la nuit (histoire de pas se recontaminer quand on sera guéri). Et nettoyez les surfaces où ils ont trainé…

2 – Puis mélangez de l’eau tiède avec un peu de gros sel marin dans une tasse jusqu’à ce qu’il soit bien dissous. Rajoutez de l’eau jusqu’à ce que le niveau soit au bord du récipient. Et aspirer l’eau salée avec le nez.

Autant le dire, ce n’est pas glamour, pas franchement agréable, et il vaut mieux le faire avant le petit déj’. Quand vous sentez l’eau qui arrive au niveau de votre gorge, vous arrêtez et bloquez le mélange dans votre nez (vous retenez votre respiration en bouchant votre narine). Vous vous mouchez bien et vous recommencez pour la seconde narine.

Cela servira à bien évacuer tout ce qui a pu stagner dans votre nez suite à votre nuit : la posture allongée favorise la stagnation et ce n’est pas top pour guérir.

3 – On enchaine avec une petite inhalation avec 2 gouttes d’huiles essentielles d’Eucalyptus (pas plus ! C’est fort !). Pensez bien à respirer aussi par la bouche pour éviter que votre rhume ne « tombe sur votre gorge ».

4- Ensuite on va se préparer une petite tisane Antiviral Boost ! Si vous avez un thermos, cela vous permettra d’en faire pour toute la matinée. Pour 1 litre d’eau, prenez 6 clous de girofle (antiviral, antiseptique, anti-inflammatoire), une cuillère à soupe de fleurs de thym (2/3 branches – antiviral), une petite cuillère à café de cannelle en poudre (antiseptique, anti-bactérien on s’en sert contre la typhoïde, mais aussi contre les spasmes gastro-intestinaux…) et un peu de jus de citron (antiseptique). Pour sucrer n’utilisez que du miel ! Le miel est un cicatrisant puissant et permettra d’éviter la toux désagréable.

Le Miel mon ami contre la toux !

5- 1 comprimé de complément alimentaire multi-vitaminé avec des minéraux : Le zinc peut rendre plus difficile l’adhésion virale sur les cellules de la muqueuse rhino-pharyngée par diminution de l’expression de l’intercellular adhesion molecule-1 (ICAM-1) (Wikipédia). Cela permet de réduire la durée et surtout la sévérité du rhume donc de pouvoir assurer quand même un peu. De plus la vitamine C semble avoir pour effet de réduire la durée du rhume prise tôt dans la maladie (1 à 2g / jour). En fait, elle semble surtout être utile pour compenser la fatigue physique qui a permis au rhume de s’installer.

6- Déjeunez en évitant les produits laitiers. Cela ne fait pas consensus, mais les produits laitiers sont soupçonnés d’augmenter le mucus…

10:00 du mat’

A nouveau une petite tisane de notre préparation, et une inhalation à l’Eucalyptus.

Prenez un bain chaud avec du bicarbonate de soude (si vous avez !).

12:01 : J’ai faim

1 conseil unique pour manger de quoi éliminer ce mauvais rhume : forcez sur l’ail ! L’ail contient de l’allicine qui sert notamment dans certaines préparations pour se laver les mains dans les hôpitaux contre le staphylocoque doré… On peut raccourcir son rhume de quelques jours en prenant 4 à 6 gousses d’ail par jour ! Alors oui, on fouette un peu (beaucoup), mais il est possible de mâchouiller un petit clou de girofle pour faire passer l’odeur.

Toujours pas de produits laitiers…

16:00

Petite tisane et inhalation… Et si vous en avez la force, sortez prendre l’air et profitez en pour aérer chez vous !!!

20:00 (après le repas du soir)

Répétez le rituel du matin :

Jetez les mouchoirs sales qui trainent, nettoyer son nez à l’eau salée, puis faire une inhalation.
NE PAS REPRENDRE DE VITAMINES !

Pour la tisane, on va changer un peu la recette pour un petit grog des familles ^^ :

Doucement sur le rhum quand même !

  • 2 cl de rhum agricole,
  • 2 cuillères à café de miel,
  • le jus d’un demi-citron,
  • de la cannelle,
  • de l’eau chaude pour compléter.

Autant prévenir, le rhum assomme un peu et on se détend un peu… à consommer avec modération donc.

Quelques jours de ce traitement, et vous repartez comme si de rien n’était !

BONUS :

Quelques conseils si certains ont un rhume autour de vous :

  • Utilisez des huiles essentielles de Ravintsara (camphre) ou de Niaouli : vous en mettez une goutte sur un doigt que vous passez sous votre nez et au dessus de vos sourcils.
  • Lavez vous les mains régulièrement et ne les portez pas à votre visage. Le rhume se transmet par le nez, la bouche et les yeux.
  • Aérez les lieux.
  • Suivez le même traitement en prévention… Ça marche aussi !

Voilà ! En espérant que vous ne tomberez pas malade et que vous n’aurez pas besoin de ce billet de blog… Moi, ça va mieux (c’est gentil de demander) 😉

 

4 Commentaires sur “Vite guérir du rhume avec ce qu’il y a dans les placards

  1. Nadj says:

    Il t’a inspiré, le grog de Seb, on dirait ^^
    Contente de savoir que tu vas mieux !
    Et merci pour ces bonnes recettes… il me manque pas grand-chose ! (en même temps, pour une fois, j’ai pas la crève…)

    • Ro_meow says:

      Et oui ! Les copains sont une source d’inspiration permanente pour moi ! ^^ Il y a pas mal de trucs qui marchent bien et qui ne sont pas listés car je n’en avais pas dans mes placards, peut-être que tu as d’autres possibilités du coup !

  2. Chloé says:

    Enfin du coup si t’es malade tous les ans à la même époque, pour l’année prochaine tu devrais peut-être chercher comment renforcer ton organisme avant que le rhume arrive et l’éviter 🙂

    • Ro_meow says:

      Tout à fait ! La meilleure solution pour éviter semble être l’apport de zinc (mais l’ensemble fonctionne aussi en préventif). J’avais commencé une cure de compléments mais j’avais oublié de les prendre les quelques jours avant (pas de petit déjeuner…) Sanction immédiate !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *